Les différents corps énergétiques

L’être humain, est bien plus qu’un simple esprit dans une enveloppe charnelle. Il est un ensemble de particule de matière constitué d’énergie concentrée du cosmos.

Souvent défini comme Âme, Corps, Esprit.

Il est comme toute chose définit, un microcosme dans un macrocosme. Faisant partit du Grand Tout, il est régi aux mêmes particularités que les lois de L’univers.

Tel un Avatar originaire d’un plan de conscience supérieur au nôtre, cette âme incarnée  ne se limite pas seulement à son corps physique. Elle possède une enveloppe énergétique, une aura, constituée d’un ensemble de 3 corps (Corps de la personnalité ; Corps Spirituel ; Corps Supérieurs).

Ils sont imbriqués, se chevauchent, s’interpénètrent les uns dans les autres du centre vers l’extérieur (comme des poupées russes) dans le corps physique.

Chaque corps vibre à sa propre fréquence (taux vibratoire), le corps physique étant celui qui possède les vibrations la plus basse.

Abacque des Différents corps subtilles.j
  1. Le corps physique contient le corps éthérique,
  2. le corps éthérique déborde du corps physique et interpénètre le corps astral,
  3. le corps astral interpénètre le corps mental,
  4. le corps mental interpénètre le corps causal,
  5. le corps causal interpénètre le corps bouddhique,
  6. le corps bouddhique interpénètre le corps atmique.
  7. Et pour finir, le corps atmique interpénètre le corps monadique, etc…

1° – Le corps physique dit  Le corps des expériences

L’âme choisit un corps physique pour expérimenter la vie sur cette terre.

Ce corps  doit être entretenu correctement, il influence sur le bon fonctionnement des autres corps énergétiques.

C’est par ce corps physique constituer de grain de matière que l’âme transmute, transforme ses expériences précédemment choisies.

Le corps physique vibre moins que les autres corps énergétiques qui composent l’aura;  II est relié  au 1° chakra, le chakra racine. Maladhura en sanscrit. L’Ancrage. Note musicale DO.

2° – Le corps éthérique dit Le corps vital

C’est le 1° corps constituant la matière subtile, il est le plus proche du corps physique. 

Il englobe, pénètre et déborde du corps physique de quelques centimètres. Il épouse fidèlement la forme du corps.

C’est le corps éthérique qui anime le corps physique. Sans lui le corps serait sans vie. 

C’est dans ce corps subtil que se trouvent les méridiens, les canaux d’énergies, et les chakras qui comme une antenne vont réceptionner les énergies cosmos-telluriques et les redistribuer dans tous les corps.

Il assure l’activité des fonctions vitales et les échanges énergétiques au niveau des différents corps subtils.

Son apparence reflète l’état de santé du corps physique, elle est reliée au 2° chakra, le chakra sacré.

 3° – Le corps astral dit Le corps des émotions.

Pour ressentir le corps à besoin d’un corps émotionnel, il est lié au plan astral.

Il contient toutes les émotions, désirs, passions, humeurs, joies et peines des anciennes vies, et de celles-ci. Sa couleur n’est pas constante et change continuellement selon nos émotions du moment.

Ce corps est relié au 3° chakra, le chakra du plexus solaire.

C’est également avec ce corps subtil que nous voyageons dans nos rêves. Il permet de se déplacer dans les plans astraux.

4° – Le corps mental dit Le corps de la réflexion

Il est le siège de l’intellect, des pensées, de la conscience primaire.

Il forme la personnalité. C’est avec ce corps que nous pouvons  faire de la visualisation créatrice.

jésus tube.jpg

Il est représenté sur les anciennes peintures par une auréole de lumière autour de la tête des personnages.

Ce corps mental comporte  les tubes de perceptions sensorielles. Ceux situés au niveau de la tête permettent d’expérimenter la clair-voyance, la clair-audience, et la clair-olfaction, etc. D’autres tubes placés sur les mains et les pieds permettent quant à eux de ressentir le magnétisme, la radiesthésie, la sourcellerie, etc.

Le corps mental est divisé en 2 parties distinctes :

  •  Le corps mental inférieur : Raisonnement par le biais de la logique, il fait appel à la personnalité, à l’ego. Il est influencé par son savoir, ses acquis et ses émotions.
  • Le corps mental supérieur : Accès à son intuition, aux idées innées et créatives. Ces pensées qui viennent de l’esprit, de son divin intérieur.

La couleur du corps mental est le plus souvent jaune.

Le corps mental est relié au 4° chakra, le chakra du cœur.

abaque différent sens.jpg

5° – Le corps causal dit Le corps de la mémoire lointaine

Le corps causal contient  la mémoire de toutes les vies antérieures, les expériences passées,  ses acquis dans la vie actuelle. Tous les traumatismes passés sont inscrit ici et peuvent affecter la vie présente. Figure également ici la cause de la réincarnation actuelle, les buts et missions que nous nous sommes fixés d’expérimenter dans cette vie. Ce corps permet d’avoir accès aux annales akashiques.

Il est le siège de la conscience supérieure.

Il est relié au 5° chakra, le chakra de la gorge.

6° – Le corps bouddhique dit Le corps de la connaissance

Il permet l’illumination spirituelle, la connaissance totale de toute chose et d’atteindre la conscience divine.

Il est le siège de toutes les interactions et de toutes les actions de toutes vies existantes dans le cosmos.

Le Corps Bouddhique est la conscience supérieure de l’individu dans son essence, avec la connexion et l’interrelation avec tout ce qui existe.

Ce corps permet de rentrer en communication avec notre propre guide spirituel (certain l’appel : guide, ange gardien).

Il est relié au 6° chakra, le chakra frontal.

7° – Le corps atmique ou Le corps du Grand Tout, dit Le corps de la conscience cosmique

Ce corps également appelé corps divin est le siège de la conscience cosmique.

À ce stade, l’être incarné ne fait qu’un avec l’univers et fais partie de la conscience du Grand Tout.

Il est relié au 7° chakra, le chakra coronal.

Le corps atmique est l’enveloppe la plus évoluée de l’être humain, d’une substance infiniment fine et éthérée.

L’amour inconditionnel et la compassion résultent de la fusion de ce corps avec les énergies du cœur.

 Le corps monadique

Il est le 1° corps des corps supérieurs. 

Il contient le canal central de force qui circule, de haut en bas, dans la colonne vertébrale depuis l’os sacrum jusqu’à la fontanelle, appeler Sushumnâ.

Lié à la Kundalini, il véhicule les deux énergies : Idâ et Pingalâ qui passent par la racine de chaque chakra.

Il unifie la conscience de l’Unité avec la Source divine du Grand Tout, afin d’atteindre l’Éveil. (Dans le bouddhisme Mahâyâna, le « bodhisattva » est un être éveillé qui aspire à acquérir l’état de Nirvana).

Kundalini.jpg

Chacun de ces corps subtils ont une importance et une incidence pour l’être incarner, ils correspondent à différents plans de conscience accessible par le biais de nos chakras.

En Égypte ancienne, on parlait des neuf corps ou neuf dimensions de l’être qui sont :

                           Ren, Khat, Ka, Ab, Ba, Khaibit, Sekem, Sahu, Khu.