Prétendre savoir à quand remonte la connaissance des réseaux sacrés est une hérésie. Les Égyptiens les utiliser, les romains les perfectionner, et les Templiers ont érigé des cathédrales à leurs croisements. 

Pour faire simple, les différents métaux présents dans le sol, sont chauffés par le magma de la terre et chacun irradie une résille spécifique que l’on  peut attribuer à un réseau, une rémanence d’onde spécifique le plus souvent associée à une fréquence

Plus le métal est rare plus sa vibration est élevé, et sa périodicité est espacée.

En général ils ont deux types d’orientations, une alignée sur les axes cardinaux de la terre (Nord-Sud ; Est-Ouest), et une autre à 45°(Nord, Est ; Sud, Ouest et Nord, Ouest ; Sud, Est).

harthman.jpg

Le réseau hartmann est le plus répandu, il est associé au Nickel.

curry.png
Le réseau Curry est associé au Fer.

À noter :

Une information énergétique se manifeste à l’intersection de ces lignes par un vortex montant et descendant, appeler nœud.

​Tableau des principaux réseaux

méteaux -réseaux.jpg

Les valeurs répertoriées sont à titre d’information.

Les réseaux sont vivants, ils varient en fonction des influences astrales. Certains peuvent doubler les nuits de pleine lune, ou lors de solstices…

Il est intéressant de savoir que certains réseaux sont positifs et d’autres sont négatifs. 

De plus, les réseaux doubles, puis triples, puis quadruples tout les cinq ou sept intersections, en fonction de leur propriété.

Constituant de véritable points énergétiques sur l’ensemble de la planète. Certaines civilisations ont appliqué une sorte d’acuponcture en disposant à l’aplomb de ces points, des structures émettrices ou réceptive permettant la gestion du flux énergétique du réseau terrestre, créant de ce fait une grille cristalline.

Les hauts lieux d’énergie comme la grande Pyramide de Giza, Angkor vat, la cathédrale de Chartres, peuvent être considérés comme des chakras relier entre eux par des lignes telluriques que l’on peut considérer comme des méridiens.

61835721_10157048252111063_2422740504203

Il est important de souligner que les anciens maitrisaient l’énergie que l’on redécouvre en ces temps modernes.

Ils édifiaient des Métas-machines conçue avec des proportions et des formes en adéquation avec les lois de l’univers.

Ainsi ils captaient une certaine vibration du cosmos qu’ils modulaient avec celle de la terre.

Maîtrisant plusieurs facteurs, dont la conjonction des astres et le pouvoir des veines d’eau souterraine, il créait une Alchimie capable d’engendrer une énergie que nous avons encore du mal à accepter, est dit croire. Il serait afin temps d’admettre que l’être humain actuel, n’est pas l’espèce la plus évoluer dans cet environnement.